Pat.Labo, c’est parti !

Fondée en 2020, l’association Normandie Patrimoines Numériques (Caen) s’est donnée, entre autres objectifs, la publication en juin 2021 du présent site Internet, intitulé “PAT.LABO“.
Derrière ce nom, à la fois acronyme de “laboratoire des patrimoines”, et clin d’œil à une franchise japonaise inspirante, se dévoile désormais un outil de veille et de promotion d’initiatives régionales, nationales et internationales de valorisation innovante de tous les types d’héritages culturels, matériels et immatériels.
Les missions du PAT.LaABO et la vision stratégique de Normandie Patrimoines Numériques sont résumées ici et .

Au-delà de sa mission de veille permanente, Normandie Patrimoines Numériques développe des projets prototypaux, de mise en application de certaines innovations repérées. Parmi ces projets, SMN Virtual (reconstitution virtuelle lancée en 2015), s’appuie sur les vestiges de l’ancien site industriel de la Société Métallurgique de Normandie (SMN) à Colombelles/Calvados et sur les mémoires qui lui sont associées pour expérimenter différents modes de valorisation, afin d’en tirer une expertise utile à d’autres projets.

Le mercredi 30 juin 2021, aux pieds du monumental (56m de hauteur !) vestige de la SMN, Normandie Patrimoines Numériques a accompagné une initiative transversale permettant à la fois de rendre hommage à la mémoire ouvrière du complexe métallurgique démantelé en 1993, d’éclairer au sens propre et au sens figuré la potentielle force d’attractivité, toujours inexploitée, du plus haut “belvédère” de l’agglomération caennaise*, de contribuer à la création d’un documentaire (réalisé par Estelle Trédup) et de réunir autour d’un concert mémoriel (“Concerto en Lamineur”, organisé par Estelle Trédup) plus de 900 personnes (1200 en comptant les spectateurs hors périmètre de la jauge autorisée).

Mapping de la bande-annonce du film d’animation, Métallo d’Antoine Blandin, par Bandit Visions.
© Nathalie Hamon – Tendance Ouest

* L’agglomération caennaise, située sur une immense plaine, entend s’étendre dans les décennies à venir jusqu’à la mer (15 km au nord). Actuellement, le point le plus haut de cette agglomération est le bâtiment principal du Centre Hospitalier Universitaire régional, visible par temps clair jusqu’à 70 km au sud de Caen.
Prochainement, le vénérable “monolithe” emblématique de Caen sera détruit. L’édifice le plus élevé de l’agglomération caennaise sera alors le seul refroidisseur rescapé de la SMN.

D’aucuns s’étonnent toujours que la tour réfrigérante de la SMN, visible à des kilomètres à la ronde, en particulier de nuit, n’ait jamais, avant le récent “Concerto en Lamineur” du 30 juin 2021, servi de support de mapping et autres spectacles de “Sons et lumières” !